Petit à petit, l’homme fait son nid…

De tout temps, partout sur la planète, l’homme a cherché à imiter les oiseaux. S’il ne parvient toujours pas à voler de ses propres ailes, il a bel et bien appris à se construire un nid.

Human nests
Le créateur Porky Hefer s’est inspiré de la nature pour créer des structures, habitables suspendues, réalisées à partir d’écorces et de branchages tressés ressemblant à s’y méprendre à des nids d’oiseaux. Pour y parvenir, l’artiste a scrupuleusement étudié les techniques de construction des tisserins afin de les reproduire. Ces étonnants oiseaux parviennent, avec leur simple bec, à construire collectivement des nids extraordinaires, pouvant abriter jusqu’à 300 familles et mesurer jusqu’à sept mètres de large et quatre mètres de haut.

Nid d’artiste © Porky Hefer

Après les nids géants, Porky Hefer s’est lancé avec humour dans la création de fauteuils suspendus, réalisés sur le même principe à partir de canne à sucre, de raphia et de cuir. Le succès fut immédiat. De par leur fabrication, ces créations mettent en lumière l’artisanat local de l’Afrique du Sud, son pays d’origine.

© Porky Hefer

Love Nid
À l’évidence, ce charmant nid d’amour a été conçu par l’homme pour son propre usage. Cette sphère en bois, suspendu par des câbles à quatre mètres de hauteur, est équipée d’un grand lit, de prises électriques et même d’un chauffage. Elle est reliée par un pont de singe de 12 mètres de long à une cabane montée sur pilotis avec salle de bains et terrasse. Situé en Aquitaine, ce nid accueille les bipèdes pour des nuits insolites parmi les écureuils et les oiseaux.

À partir de 137 € la nuit ici

Nid à louer © Les Cabanes du Menoy

Nestrest
Commercialisé par la marque allemande Dedon, ce nid douillet est tressé autour d’un cadre en aluminium avec de la fibre en résine synthétique à base de polyéthylène, un matériau ultra résistant. Suspendu dans les airs, il virevolte, pivote (jusqu’à 360 degrés) et berce ses occupants, tout en les protégeant dans un écrin de douceur. Vous vous en doutez, ce luxe n’est pas à la portée de toutes les bourses, comptez minimum 10 000 € (prix variable suivant les revendeurs).

Plus d’infos ici

Nid à vendre © Dedon

Et vous, vous êtes plutôt nid d’oiseau, nid d’artiste ou nid douillet ?

Image d’ouverture : Nid d’oiseau © Dillon Marsh

Publié par Chauveau Sylvie

Causons déco / chiffons & co

4 commentaires sur « Petit à petit, l’homme fait son nid… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :